simulationassuranceauto

Assurances auto pour jeunes conducteurs

24 février 2016

Trouver une assurance auto pas chère est quasi impossible pour un jeune conducteur. Cependant, il existe quand même des façons de tenir sous contrôle le prix des assurances.

Le programme télévisé de la «Één » qui s’intitule « Voor Hetzelfde Geld »* a encore effectué le test cette année auprès d’un jeune de 18 ans. Un grand nombre de compagnies d’assurances a même refusé de ne pas calculer la prime. Celles qui voulaient bien établir un devis arrivaient vite à un montant de plus de 1500 euros pour une assurance RC, à vrai dire 3 fois le prix d’une assurance auto moyenne en Belgique.

Les jeunes conducteurs provoquent davantage d’accidents et représentent pour les compagnies d’assurances de plus gros risques, ce qui explique la réticence des compagnies et les primes élevées.

Trouver l’assurance pour jeunes conducteurs la moins chère

Afin de trouver une assurance pour jeunes abordables, nous vous proposons quelques astuces.

La plus importante d’entre elles consiste évidemment à bien comparer et à établir des simulations entre les différentes assurances auto. D’abord, un bon nombre de jeunes restent apparemment fixés sur la toute première offre qu’ils reçoivent.

Ensuite, la compagnie d’assurances des parents est généralement d’accord pour faire un geste supplémentaire. Un courtier qui gère d’autres assurances des parents peut, par exemple, diminuer sa propre commission. Le dispositif dans lequel le courtier implique le père permet de proposer une assurance de 906 euros. Une belle différence de pas moins de 500 euros par rapport aux premières offres !

Enfin, le modèle de voiture est aussi très important. Choisissez au mieux et évitez une voiture puissante. Une voiture d’occasion peut faire baisser le prix de l’assurance.

Ne pas assurer au nom des parents

Assurer une nouvelle voiture pour un jeune au nom des parents n’est pas une bonne idée. Et certainement pas si c’est surtout le jeune qui conduira la voiture. Dans ce cas, les parents sont considérés comme conducteurs réguliers et le jeune comme conducteur occasionnel.

En cas d’accident, les compagnies d’assurances n’hésitent pas à faire intervenir des détectives privés. Ils veulent ainsi savoir si les parents sont effectivement les conducteurs réguliers. Des surveillances peuvent être organisées ou des entretiens avec le voisinage effectués afin de vérifier qui utilise la voiture le plus souvent. Le détective privé en mission a confirmé qu’il mené ce genre d’enquêtes 2 à 3 fois par mois. Dans 75 % des cas, la compagnie d’assurances l’emporte sur de tels litiges.

Conduire quelques années avec la voiture des parents

En qualité de nouveau conducteur, les jeunes peuvent conduire la voiture de leurs parents pendant plusieurs années. Dans ce cas, il y a déjà un conducteur de base et la compagnie d’assurances couvrira un nouveau risque à un coût supplémentaire limité. Le jeune devient donc un conducteur occasionnel et peut de cette façon établir une attestation de sinistralité valable, qui plus tard, sera reprise dans la prime de sa première assurance.

*NdlTr : Één (« La Une » en néerlandais) est une chaîne de télévision généraliste publique de la Communauté flamande de Belgique. L’émission « Voor Hetzelfde Geld » présente des trucs et astuces pour réaliser toujours plus d’économies. 


Tags: Conducteurs, Assurance pour jeunes .